• Orianne Duprat

L'espoir a un goût de métal suave 18 - Dureté

Mis à jour : 6 juin 2019

#roman #litterature #lespoiraungoutdemetalsuave #art #peinture #synesthesie

"Au premier abord, le contenu lui paraît incompréhensible.

Deux mots ornent la feuille : "Concepts", "Dureté".

Suivent une série de bandes à l’encre de Chine, bleu outremer,

parallèles, comme hérissées."


La synesthésie forme une sorte de langage, plus complexe et précis que le langage verbal. J'ai trouvé amusant d'en donner un aperçu, au moment où Arthur essaie de comprendre la peinture de Fabien... Deux exemples donnent déjà une idée de la sophistication à laquelle on parvient en croisant plusieurs émotions ou éléments de sens!


Ici, je me suis appuyée sur mon propre ressenti - en l'adaptant: je ressens en même temps aussi un goût - mélange d'encre, de béton et de pétrole quand je pense au concept de dureté.


https://www.amazon.fr/Lespoir-go%C3%BBt-m%C3%A9tal-suave-Roman-ebook/dp/B07P832RTT/ref=asap_bc?ie=UTF8

© 2019 par Orianne DUPRAT- Toute reproduction, même partielle, est interdite.