• Orianne Duprat

L'espoir a un goût de métal suave 16 - Vide, la zone noire

Mis à jour : 6 juin 2019

#roman #litterature #lespoiraungoutdemetalsuave #peinture #art #synesthesie

"Des trouées d’ombre, estompées et brouillonnes. Et

toujours cette zone noire. Il a fini par l’identifier, vagabonde.

Familière.

Elle hante tous ses travaux, leur donne une fraternité

sombre, même aux plus optimistes ; multiple comme la

mort, puits affirmé ou ligne ténue, comme la première

faille d’une blessure."


Une part de notre création nous échappe toujours. C'est ce détail qui a tant parlé à un lecteur, et qui pour nous faisait partie du décor. C'est la silhouette que certains distinguent, lovée dans un tableau abstrait. Rien n'était volontaire et pourtant cette figure existe, et au fond, rien n'aurait pu être différent.


Ainsi, oui, nous pouvons rester longtemps aveugles à une récurrence évidente aux yeux d'autrui... Et la conquête de ces zones cachées est une des grandes étapes de la découverte de soi.


https://www.amazon.fr/Lespoir-go%C3%BBt-m%C3%A9tal-suave-Roman-ebook/dp/B07P832RTT/ref=asap_bc?ie=UTF8

© 2019 par Orianne DUPRAT- Toute reproduction, même partielle, est interdite.