• Orianne Duprat

L'espoir a un goût de métal suave 11 - Un territoire lumineux

Mis à jour : 3 juin 2019

#roman #litterature #lespoiraungoutdemetalsuave #peinture #art #synesthesie

"Elle ouvre en lui un territoire lumineux, sauvage, impossible à décrire."


Le prénom "Bérénice" évoque à Arthur un feu d'artifice, à moi un arc-en-ciel. Quand le feu d'artifice se mélange à la sensation liée à leur relation... la première impression ressemble à ça.

Cette sensation physique de respirer plus largement quand on est amoureux, le bonheur en cascade, la promesse d'un voyage dont on revient nécessairement différent...


Au fond c'est très amusant de peindre l'inexprimable. Evidemment, la peinture n'épuise pas ce mystère, la griserie d'avancer aiguisée par la découverte... Mais elle dit un peu plus qu'une simple phrase.


Ensuite, il faut imaginer - à partir de cette première image - l'horizon qui se dérobe, des pyramides lumineuses, des paysages solaires, des formes qui pourraient ressembler aux fleurs pour le parfum et la douceur, des chemins d'aurores boréales...


Je serais ravie d'arriver à programmer une telle ballade en live ça un des ces quatre, donc si une bonne âme peut m'y aider... Merci 😊 🙏 !!!


https://www.amazon.fr/gp/product/B07P428DYT/ref=dbs_a_def_rwt_bibl_vppi_i0

© 2019 par Orianne DUPRAT- Toute reproduction, même partielle, est interdite.